Bande annonce Les yeux de Julia

Le film Les yeux de Julia, dont le titre original est Los ojos de Julia, est sorti dans les salles le mercredi 22 décembre 2010. Parmi le casting, on peut notamment voir apparaître Belén Rueda, Lluis Homar et Pablo Derqui.
C'est un film produit par Rodar y Rodar, réalisé par Guillem Morales, et scénarisé par Guillem Morales et Oriol Paulo.



Ce film est du type .

Synopsis du film

Voici l'intrigue du film Les yeux de Julia en quelques mots, histoire de se faire une idée.

Quand Julia apprend la mort soudaine de sa soeur Sara, tout semble clairement indiquer qu'elle s'est suicidé. Mais Julia n'arrive pas à accepter cette version des faits et commence à passer au crible les événements qui ont eu lieu les derniers mois avant le drame.
La découverte d'éléments déconcertants, en désaccord avec la personnalité de Sara, et sa rupture de contacts avec son entourage, ne font que nourrir les soupçons de Julia quant aux circonstances réelles du décès.
Décidée à résoudre l'énigme de cette ultime période, Julia devient l'objet d'une singulière menace qu'aucune autre personne autour d'elle, y compris son mari Isaac, ne semble percevoir, alors même que la maladie dégénérescente dont elle souffre prend le dessus, la plongeant petit à petit dans l'obscurité.
La compréhension et l'amour d'Isaac avaient jusqu'alors eu raison des attaques de cécité de Julia, mais une série d'incidents inquiétants, et toujours plus violents, menacent son équilibre, l'enfermant inexorablement dans le monde des ténèbres, à la merci de la présence terrifiante qui s'y terre.

Bande Annonce Les yeux de Julia en streaming

les bandes annonces des films sont désactivés pour le moment.

Partager ce film avec vos amis

Si la bande annonce du film Les yeux de Julia vaut le coup d'être vue, n'hésitez pas à partager ce contenu avec vos amis sur facebook ou twitter.

Les commentaires...




(ne sera pas rendu public)

Tout commentaire écrit en langage SMS, contenant trop de fautes d'orthographe ne sera pas validé. Merci de votre compréhension.


O2 - #47