Bande annonce Oups! J’ai raté l’arche…

Le film Oups! J’ai raté l’arche…, dont le titre original est Ooops! Noah is Gone..., est sorti dans les salles le mercredi 9 décembre 2015. Parmi le casting, on peut notamment voir apparaître Alan Stanford, Chris Evans, Patrick J. FitzSymons et Tara Flynn.
C'est un film produit par Fabrique d'Images, Skyline Entertainment et Ulysses Filmproduktion, réalisé par Sean McCormack et Toby Genkel, et scénarisé par Richie Conroy et Toby Genkel.



Ce film est du type , , , .


Synopsis du film

Voici l'intrigue du film Oups! J’ai raté l’arche… en quelques mots, histoire de se faire une idée.

Le Grand Déluge arrive : la fin du monde est proche. Heureusement, une Arche a été construite par Noé pour accueillir tous les animaux. Tous… sauf Dave et son fils Finny, qui appartiennent à la race des Nestrians – une espèce animale assez bizarre, maladroite, pas très bien intégrée, et que personne n’a jugé utile d’inviter à bord de l’Arche…Grâce à l’aide involontaire de deux farouches Grymps, Hazel et sa fille Leah, Dave et Finny parviennent à embarquer discrètement. Mais, au moment du départ, Finny et Leah sont accidentellement abandonné sur le rivage.Le petit Nestrian et la petite Grymp, aux caractères totalement opposés, vont dès lors devoir s’unir pour survivre dans un monde hostile et peuplé de prédateurs féroces. Pendant ce temps, les parents, restés à bord, vont tenter l’impossible pour sauver leur progéniture avant que la montée des eaux n’ait tout submergé.Et dans cette lutte pour la survie, les inoffensifs Nestrians vont faire preuve, contre toute attente, de ressources insoupçonnées…

Bande Annonce Oups! J’ai raté l’arche… en streaming

Partager ce film avec vos amis

Si la bande annonce du film Oups! J’ai raté l’arche… vaut le coup d'être vue, n'hésitez pas à partager ce contenu avec vos amis sur facebook ou twitter.

Les commentaires...




(ne sera pas rendu public)

Tout commentaire écrit en langage SMS, contenant trop de fautes d'orthographe ne sera pas validé. Merci de votre compréhension.


#61